Evenements

LES FRONTIÈRES INVISIBLES

Lèvres muettes

Regards nébuleux

Mains en mouvement

Pulsions en circuit

fermé

Pourquoi traverser 

les frontières invisibles

Soirée Bruma Films / 13 mars 2020 au DOC

 
Chers amis, pour cette septième édition, nous sommes heureux de vous donner rendez-vous au DOC à Télégraphe pour une soirée nébuleuse et dangereusement musicale ! 

Les films

 

L’état transitoire” – Un film de Maxime Leblanc, 18 minutes

 Cyril joue de la musique expérimentale dans des lieux alternatifs. Entre nappes interminables et rythmiques saturées, la transe naît des machines de Cyril dans une forme de rituel moderne

 

Retire de notre chaos un sourire fugace” Un film de Victor Pasqual, 20 minutes

Avec Natascha Wiese, Paul Lajus. Une nuit. Une fête. Une rencontre entre deux êtres taciturnes.

 

Le concert

TEUBÉ 

Techno transe zarbi. Duo lillois, musique électronique (un peu) transe qui repose sur les textures et la polyrythmie. Boucles artisanles de k7 interconnectées avec boîte à rythme et synthés. Musique expérimentale et improvisée.

 

https://soundcloud.com/teubee/20191203-berlin-arkaoda 

 

DOC, 26 rue du Docteur Potain, Paris 19. Métro Télégraphe (Ligne 11)

 

Carte blanche Bruma Films à la Clef Revival / 27 février 2020

 

La Clef Revival accueille le collectif pour une soirée projection et concert !

Merryn Jeann ouvira la soirée avec un concert magique comme elle en a le secret puis vous pourrez découvrir trois films:

 

Le temps d’après” de Donatienne Berthereau (24min) Synopis: A l’aube de vies nouvelles, l’Oasis est un lieu de passage entre deux temps – celui de l’addiction et celui de l’après.

 

En Campanie, l’hiver” (15min) de Théo Verprat. Synopsis: Lorsque j’ai quitté Naples, je savais que c’était pour toujours. Je n’y reviendrai plus. J’y ai pourtant laissé une partie de moi-même: dans ces rues, sur cette plage, sous les décombres.

 

Millions (and millions) of memories” de Laura Rius et Carlos Solano (39 min)

Synopsis: Depuis la mort de son mari, Carmen parcourt inlassablement la Méditerranée à bord de paquebots de croisière, accompagnée de sa petite-fille Circé. Suivant le même périple, un homme mystérieux plonge dans la solitude, dans l’attente qu’Ithaque s’esquisse enfin à l’horizon.

 

La séance sera présentée par Fernando Ganzo, critique de cinéma.

La clef, c’est au 34 rue Daubenton. 75005 Paris.

 

Soirée Bruma Films  / 26 septembre 2019 au Pataquès

 
Pour cette cinquième édition, nous vous proposons trois courts-métrages:
 

 Le temps d’après” de Donatienne Berthereau (documentaire, 24min, 2019, numérique hd)

Synopis: A l’aube de vies nouvelles, l’Oasis est un lieu de passage entre deux temps – celui de l’addiction et celui de l’après.

 

“Figure libre” de Pauline Penichout (essai, 5min, 2019, pellicule 16mm)

Synopsis: Notre Dame brûle, un garçon s’en va.

 

Lagrima” de Donnatienne Berthereau (fiction, 18min, 2018, numérique hd)

Synopsis: C’est là, tout seul, que je me suis dit que j’étais en train de changer pour toujours. J’ai regardé mes mains et je ne les ai pas

reconnues: il m’était poussé d’autres mains, d’autres bras que ceux que j’avais jusque là.

 

Le Pataquès, c’est au 8 rue Jouye-Rouve, 75020 Paris

 

 

Les amoureux” de Pablo Dury

Pour en savoir plus sur Limagorim

https://www.facebook.com/limagorium

Pour écouter Feli Xita dans le super clip “Nunuages”

https://www.youtube.com/watch?v=M9MwoPts-Wk 

 

Soirée Bruma Films #4 Projo + concert / 10 mai 2019 au Barbouquin 

 

Pour la quatrième, on est très heureux d’accueillir Félix Fattal et Pablo Dury du collectif Limagorium qui viendront nous présenter leurs films « Je me souviens de Sunderland » et « Les amoureux » !
Et pour prolonger la rêverie en famille, les copains de Feli Xita viendront pousser la chansonnette et amener du soleil dans la nuit

Programme : 21h


Je me souviens de Sunderland” (2017, 11min) de Félix Fattal
Ian The Machine Freeman est un boxeur et, comme à chaque combat, entre les coups son esprit s’évade vers sa jeunesse, à la source de sa passion et de sa violence.

Les amoureux” (2018, 46 min) de Pablo Dury
Sur les terres du bout du monde, on raconte qu’il existe une forêt magique. Elle ferait apparaître au voyageur qui s’y installe l’être qu’il désire le plus fort, une créature venue d’un souvenir lointain, d’un présent rêvé ou d’un avenir incertain

 

22h30 Concert FELI XITA

 

Soirée Bruma Films #3 / 15 mars 2019 au Barbouquin

 

Pour cette troisième projection, on est heureux de vous présenter deux films d’une réalisatrice dont on aime beaucoup le travail, Camille Degeye.

” Pour tout bagage, on a vingt ans ” (Super 8 & 16mm, 39’11, 2015) 

Deux noctambules se rencontrent au cours d’une soirée d’été à Paris. Victimes de solitude et de mélancolie, ils errent le temps de quelques nuits.

 

 ” L’esseulé ” (Super 8, 15’35, 2018)

Un homme s’éveille dans un désert. Marchant jusqu’à retrouver la ville, il y constate la disparition des Hommes. Oublié du déluge, il balbutie les restes d’une mémoire délabrée. Lorsque le souvenir d’une femme aimée réapparaît à son esprit, le passé commence à effleurer, lentement.

 

Camille Degeye est née en 1990. Diplômée du master Réalisation et Création de l’Université Paris 8, elle intègre en 2013 les collectifs et laboratoires artisanaux L’Etna et l’Abominable où elle se forme en autodidacte au travail du cinéma argentique. Son travail explore la fragilité du visible, en focalisant sur ses dimensions fantomatiques et obscures, et se structure tel une quête par l’intime d’une mémoire collective.

Soirée Bruma Films #2 / 8 février 2019 au Barbouquin

 

Pour cette deuxième projection du collectif Bruma Films au Barbouquin, nous vous proposons de découvrir “Le Parc du Nouveau Monde“, un documentaire tourné à São Paulo, au Brésil.

// Résumé //
Le 18 juillet 2016, un incendie s’est déclenché au sein de l’Ocupação Douglas Rodrigues, dans la région du Parque Novo Mundo à São Paulo, détruisant plus de trois cent logements. En suivant un projet de musicothérapie destiné aux enfants, ce documentaire suit la reconstruction du quartier.

Réalisation: Théo Verprat
Durée: 46 min

La projection sera suivie d’une discussion avec le réalisateur.

 

 

Bordighera” de Victor Lauzely

Prisma” de Arthur Vermorel

Soirée Bruma Films #1  / 18 janvier 2019

 

Le Barbouquin accueille le collectif Bruma Films à fêter sa création et à inaugurer une série de projections.

Pour cette première séance, le collectif vous invite à plonger dans la mer et le ciel de méditerranée, là où la mélancolie règne et où les formes se muent doucement, à la recherche des souvenirs perdus…

 

Programme :

Bordighera” (7m39) de Victor Lauzely

 

– Performance Ciné-concert (35 min) sur “Prisma” d’Arthur Vermorel

Musique de Pierre Fourmeau.

Extrait du ciné-concert